Projet cofinancé par l'UE :

Mon compte

Plus d'informations sur fruits déshydratés

Les fruits déshydratés ne sont-ils que des fruits?
Les fruits déshydratés sont le résultat d’un processus d’élimination presque totale de l’eau des fruits frais, sans qu’il soit nécessaire d’ajouter d’autres ingrédients au processus. Cependant, il faut consulter l’étiquette du produit pour voir si du sucre ou du sel a été ajouté, ce qui appauvrirait l’aliment.
Combien y a-t-il d’ingrédients dans un snack de fruits déshydratés?
Idéalement, uniquement ceux se référant au nombre de fruits utilisés pour composer le produit alimentaire en question. Par exemple, s’il s’agit de pommes séchées, il ne devrait y avoir qu’1 seul ingrédient dans la liste des ingrédients. Cependant, cette information doit toujours être confirmée sur l’étiquette du produit.
Les fruits déshydratés contiennent-ils du sucre?
Le processus de déshydratation traditionnel n’implique pas l’utilisation de sucre. Dans ce contexte, le sucre présent dans le produit n’est que celui qui y est naturellement présent et qui provient du fruit frais qui a permis de le confectionner. Il convient toutefois de noter qu’en éliminant l’eau présente dans les fruits frais, tous les nutriments qui restent dans le produit final sont plus concentrés, c’est pourquoi on trouve une quantité élevée de sucre pour 100 g de fruits déshydratés. Il est donc important de prendre en compte la quantité de la consommation de ce type d’aliments.
Est-il sain d’inclure des fruits déshydratés au petit-déjeuner ou au goûter?
Les fruits déshydratés peuvent être un bon complément du petit-déjeuner ou du goûter, à condition de tenir compte de l’ajout d’autres sources alimentaires qui contiennent des glucides complexes (par exemple, du pain, des céréales pour le petit-déjeuner) et des sources alimentaires contenant des protéines (par exemple, du yaourt, du lait, du fromage), afin que la collation en question soit plus équilibrée. Il est évident que la portion à consommer, incluse dans chaque repas, ne doit pas être négligée et la quantité la plus appropriée de fruits déshydratés peut aller jusqu’à 20g.
Quels sont les avantages de manger des fruits déshydratés?
Comme snacks, les fruits déshydratés représentent une excellente alternative à d’autres snacks présents sur le marché qui contiennent une grande quantité de matières grasses, de sucre et de sel (Chang SK, 2016). De plus, ils peuvent apporter des quantités importantes de vitamines, de minéraux, de fibres et de composés phytochimiques et phénoliques, qui peuvent favoriser une réduction du risque de développer certaines maladies chroniques, telles que l’obésité, le diabète sucré de type II ou les maladies cardiovasculaires (Keast DR, 2011 ; Donno D, 2019 ; Sadler MJ, 2019). Consommé avec modération, ils peuvent donc représenter un complément intéressant pour une alimentation variée et équilibrée.
Le processus de déshydratation entraîne-t-il des pertes nutritionnelles?

Les pertes principales se produisent au niveau de l’eau, de la vitamine C et des composés phytochimiques et phénoliques, qui se perdent au cours du processus. Pour le reste, les nutriments du fruit frais d’origine restent pratiquement constants. Avec la perte d’eau du produit initial, les nutriments et les composés qui restent pour le produit final existent en quantités plus concentrées.    

Combien de fois par semaine peut-on ingérer des fruits déshydratés?

Un plan alimentaire hebdomadaire doit être adapté aux besoins quotidiens de chaque personne. Une personne à la santé et au poids normaux pourra inclure des fruits déshydratés dans l’une de ses collations quotidiennes. Pour les personnes qui ont d’autres problèmes de santé, cet ajustement doit toujours être effectué en collaboration avec le nutritionniste.

L’intérêt nutritionnel de ces snacks est renforcé, notamment au niveau de leur teneur en composés phytochimiques et phénoliques aux effets antioxydants ; ils peuvent donc constituer un bon complément à une alimentation équilibrée et variée (Chang, SK, 2016).

Peut-on donner des fruits déshydratés aux enfants?

Il n’y a pas de contre-indication à ce que les enfants consomment des fruits déshydratés. Certaines études abordent la question de la consommation de snacks de fruits déshydratés et de la santé bucco-dentaire, mais il n’y a pas de consensus sur le sujet (Sadler MJ, 2019).Dans le cas des enfants, il faut accorder une plus grande attention à la dose consommée, car la limite recommandée de consommation de sucres simples par jour est inférieure à celle des adultes. En outre, le type de combinaisons réalisées doit également être pris en compte afin que la collation qui comprend des fruits déshydratés ne contienne pas une quantité exagérée de sucres simples.  

Est-ce que manger des fruits déshydratés fait grossir?

Comme tout aliment qui a une valeur énergétique lorsqu’il est consommé en excès, ils peuvent contribuer à la prise de poids. Par contre, s’ils sont consommés avec modération, ils n’influenceront pas le poids. 

De plus, il est important de souligner la différence substantielle que peut présenter un snack de fruits déshydratés par rapport à d’autres snacks existants sur le marché, qui contiennent des quantités élevées de sucre, de graisse et de sel, telles que les frites, les pop-corn, les chocolats, les fruits oléagineux frits avec du sel, les biscuits, entre autres. Vous pouvez donc avoir le plaisir de manger un snack appétissant du point de vue sensoriel, sans le déséquilibre des snacks riches en matières grasses, en sucre et/ou en sel.  

Une personne atteinte de diabète sucré peut-elle consommer des fruits déshydratés?

Si la personne tient compte de la quantité de sucres simples présents dans les fruits déshydratés et combine leur consommation avec une alimentation équilibrée et une activité physique, leur consommation ne présentera aucun problème. De plus, si vous êtes un particulier qui mesure les hydrates de carbone, vous pouvez facilement les compter en consultant ces informations sur l’étiquette de l’emballage et donc consommer ce snack de façon plus consciente. 

Par ailleurs, une étude de 2017 a montré que les snacks de fruits séchés, déshydratés et à base de fruits oléagineux peuvent avoir un effet protecteur contre certaines maladies métaboliques, telles que le diabète sucré de type II. Cette évidence est due au profil des macro et micronutriments et autres composés bioactifs présents, qui expliquent les effets bénéfiques au niveau de la modulation du métabolisme du glucose et de l’insuline, présentés dans les études épidémiologiques menées par Hernández-Alonso P, 2017.

Est-ce que manger des fruits déshydratés est la même chose que manger des fruits frais?

Bien que les fruits déshydratés conservent bon nombre des qualités nutritionnelles des fruits frais (lorsqu’on compare une portion de fruit avec la quantité correspondante de fruits déshydratés), le produit final n’est pas le même, surtout en ce qui concerne la teneur en vitamine C. Cependant, tous les fruits ne fournissent pas de vitamine C et il faut donc également faire un ajustement d’interprétation à ce niveau. Certains auteurs avancent que les fruits déshydratés pourraient être inclus dans les recommandations de fruits frais (à doses réduites équivalentes), afin de favoriser une augmentation de la consommation de fruits en général (Donno D, 2019; Sadler MJ, 2019). Cependant, au Portugal cette recommandation ne n’existe pas dans le guide alimentaire de référence – la Roue Alimentaire Méditerranéenne (DGS, 2016). Dans ce cadre, les snacks de fruits déshydratés peuvent servir de complément, lorsqu’ils sont consommés dans des doses appropriées et insérés dans un plan alimentaire et une activité physique équilibrés, accompagnés par un nutritionniste. 

Références bibliographiques
A Roda da Alimentação Mediterrânica. Programa Nacional para a Promoção da Alimentação Saudável. Direção-Geral da Saúde. 2017. Chang, S. K., Alasalvar, C., & Shahidi, F. (2016). Review of dried fruits: Phytochemicals, antioxidant efficacies, and health benefits. Journal of Functional Foods, 21, 113-132. doi:https://doi.org/10.1016/j.jff.2015.11.034. Donno, D., Mellano, M. G., Riondato, I., De Biaggi, M., Andriamaniraka, H., Gamba, G., & Beccaro, G. L. (2019). Traditional and Unconventional Dried Fruit Snacks as a Source of Health-Promoting Compounds. Antioxidants (Basel, Switzerland), 8(9), 396. https://doi.org/10.3390/antiox8090396 Hernández-Alonso, P., Camacho-Barcia, L., Bulló, M., & Salas-Salvadó, J. (2017). Nuts and Dried Fruits: An Update of Their Beneficial Effects on Type 2 Diabetes. Nutrients, 9(7), 673. https://doi.org/10.3390/nu9070673 Keast, D. R., O’Neil, C. E., & Jones, J. M. (2011). Dried fruit consumption is associated with improved diet quality and reduced obesity in US adults: National Health and Nutrition Examination Survey, 1999-2004. Nutrition research (New York, N.Y.), 31(6), 460–467. https://doi.org/10.1016/j.nutres.2011.05.009 Sadler, M. J., Gibson, S., Whelan, K., Ha, M-A., Lovegrove, L. & Higgs, J. (2019) Dried fruit and public health – what does the evidence tell us?, International Journal of Food Sciences and Nutrition, 70:6, 675-687, DOI: 10.1080/09637486.2019.1568398